16 sept. 2021

art KARLSRUHE 2022 : un salon à ne pas manquer

• Fin des inscriptions pour les galeries le 27 septembre 2021

• Participation facilitée par un programme de soutien

• Transformation du salon

• Prix Hans-Platschek de nouveau décerné à Karlsruhe en 2022

Messe Karlsruhe / Jürgen Rösner
art KARLSRUHE - Art moderne et contemporain classique se déroule du 17 au 20 février dans les salles d'exposition de Karlsruhe. Photo : Messe Karlsruhe / Jürgen Rösner

L’entreprise Messe Karlsruhe célèbre ces jours-ci le lancement de son nouveau programme d’activités. Une nouvelle saison commence et l’on se réjouit déjà à la perspective de la prochaine édition d’art KARLSRUHE, le salon d’art moderne classique et d’art contemporain qui se tiendra du 17 au 20 février 2022. Les exposants prévus pour l’édition 2021, annulée en raison de la pandémie de COVID, ne participeront pas automatiquement au prochain salon car Messe Karlsruhe a choisi de procéder à une nouvelle sélection. Toutes les galeries posant leur candidature jusqu’au 27 septembre auront ainsi une chance de participer à l’art KARLSRUHE 2022.

Olga Blass, directrice de projet, déclare à ce sujet : « Nous avons reçu beaucoup de demandes cette année, formulées par des habituées d’art KARLSRUHE ou des galeries qui entendent y participer pour la première fois. » Ewald Karl Schrade, commissaire du salon, indique pour sa part : « art ARLSRUHE continue d’attirer beaucoup de monde. Le contact direct avec la production artistique a été impossible pendant si longtemps que tout un chacun se réjouit de se retrouver enfin et de pouvoir apprécier les œuvres “en présentiel” ». Les sept membres du Comité consultatif du salon, réunis autour d’Ewald Karl Schrade et de Britta Wirtz, directrice de Messe Karlsruhe, sélectionneront à la mi-octobre les galeries invitées à exposer.

Programme de soutien pour les galeries

Le monde de la culture a durement souffert de la pandémie et les galeries d’art, notamment, ont vu leur chiffre d’affaires chuter de manière significative. C’est pourquoi le gouvernement fédéral a lancé le programme Neustart Kultur, qui vise à leur venir en aide. Il couvre en particulier la participation aux salons artistiques, de sorte que les galeries bénéficient d’une réduction sur le prix de leur stand au salon art KARLSRUHE. Les exposants sélectionnés ont ainsi une chance de relancer leurs affaires, sans pour autant prendre un risque financier inconsidéré.

Transformation du salon

Ce programme de soutien à la culture n’est pas la seule nouveauté dont bénéficiera la prochaine édition d’art KARLSRUHE, puisque les choses bougent également au niveau de la direction du salon. En 2023, c’est-à-dire après le vingtième anniversaire de la manifestation, Ewald Karl Schrade, qui en fut l’initiateur, passera le relais à un nouveau commissaire. Monsieur Schrade et Madame Witz entendent toutefois déterminer conjointement le processus de transformation du salon ainsi que la composition de sa nouvelle direction.

C’est à Ewald Karl Schrade, commissaire et directeur d’art KARLSRUHE depuis 2004, qu’il revient d’avoir conféré au salon son statut privilégié sur le marché des œuvres d’art. Depuis 2017, il travaille en étroite collaboration avec la directrice de projet Olga Blass. Ils ont élaboré ensemble un concept dont le but est de transférer progressivement les compétences de Monsieur Schrade à une équipe de direction artistique externe appelée à travailler sur un pied d’égalité avec la direction commerciale de l’entreprise Messe Karlsruhe.

Cette direction artistique, dont la composition sera déterminée après l’édition 2022 d’art KARLSRUHE, pourra apporter son soutien à la direction commerciale et la faire bénéficier de sa bonne connaissance du marché des œuvres d’art dès l’édition 2023 du salon.

Prix Hans-Platschek de nouveau décerné à Karlsruhe en 2022

Le prix Hans-Platschek d’art et littérature est décerné tous les ans au salon art KARLSRUHE depuis 2008. Du fait des restrictions imposées par la pandémie, la remise du prix 2021 n’a pas eu lieu au salon mais à la Kunstverein de Hambourg, la lauréate étant l’artiste peintre Monika Baer.

C’est à une personnalité autonome changeant tous les ans qu’il revient de choisir le lauréat du prix Hans-Platschek. Cette tâche était assumée en 2021 par Christina Végh, directrice de la Kunsthalle Bielefeld. Parmi les anciens lauréats, on citera notamment Monica Bonvicini, Michael Kunze, Jonathan Meese et Helga Schmidhuber (2020). Le prix Hans-Platschek sera de nouveau décerné au salon art KARLSRUHE en 2022.

Portrait Petra Holtmeyer
Petra Holtmeyer
Contact presse France
T: 03 88 23 51 55