7 avr. 2022

Osmar Osten, lauréat du prix Hans-Platschek 2022

Photo: Uta Brettschneider

Depuis maintenant une quinzaine d’années, la Fondation Hans-Platschek décerne un prix éponyme à l’occasion d’art KARLSRUHE – art moderne classique et d’art contemporain –, salon dont la prochaine édition aura lieu du 7 au 10 juillet 2022 au parc des expositions de Karlsruhe. Cette année, le prix sera décerné à Osmar Osten, le jeudi 7 juillet à 17 heures dans le cadre de l’ARTIMA Art Forum organisé dans le Hall 3.

La Fondation et le prix qu’elle décerne rendent hommage à Hans Platschek, peintre et écrivain né à Berlin en 1923 et mort à Hambourg en 2000, qui compte au nombre des principaux critiques d’art de l’après-guerre. C’est Kurt Groenewold, l’exécuteur testamentaire de l’artiste, qui fut à l’origine la Fondation en 2005. Il la gère avec Bettina Steinbrügge (Musée d’art moderne Grand-duc Jean, Luxembourg) et Sebastian Giesen (Hermann-Reemtsma-Stiftung, Hambourg).

Le Prix Hans-Platschek d’art et littérature est décerné à des peintres et sculpteurs qui ont également une production littéraire. Parmi les quatorze ancien lauréats sélectionnés par les deux membres du jury, on citera seulement Monika Baer (2021), Helga Schmidhuber (2020), Monica Bonvicini (2019), Jonathan Meese (2017) et Werner Büttner (2011), chacun ayant reçu le prix lors du salon art KARLSRUHE dans le cadre d’une exposition spéciale présentant des œuvres de Platschek.

Osmar Osten, lauréat de l’édition 2022, est originaire de Chemnitz. Après une formation de jardinier-paysagiste, il a étudié la peinture et l’estampe à la Hochschule für Bildende Künste de Dresde entre 1980 et 1985. Ce qui lui a permis d’exposer à plusieurs reprises à la galerie Salvatore e Caroline Ala de Milan, ainsi que dans divers lieux en Allemagne et dans d’autres pays. Ulrike Lorenz, présidente de la Fondation Klassik Stiftung Weimar, suit son évolution depuis plusieurs décennies, de sorte qu’elle était particulièrement indiquée pour être membre du jury du prix Hans-Platschek 2022. Elle a ainsi déclaré : « Ses tableaux post-dadaïstes accompagnés de courts textes ironiques rendent parfaitement compte de l’absurdité de l’existence. Osten est un artiste en prise directe sur notre époque, animé par un goût du grotesque bien sympathique ».

L’édition 2022 d’art KARLSRUHE sera aussi l’occasion de décerner pour la quatrième fois le Prix Loth de la sculpture sponsorisé par L-Bank. Le dernier lauréat, en 2020, en fut Gary Schlingheider, représenté par la galerie Burster de Berlin. Doté de vingt mille euros et attribué conjointement à un artiste et une galerie, le Prix Loth vient récompenser l’un des vingt-quatre « espaces Sculpture », ces lieux d’exposition qui comptent parmi les caractéristiques du salon. Il sera décerné le vendredi 8 juillet à 17 heures dans le cadre de l’ARTIMA Art Forum organisé dans le Hall 3.

Quant au Prix Best One-Artist-Show, également décerné durant le salon, il est sponsorisé conjointement par le land de Bade-Wurtemberg et la municipalité de Karlsruhe et vient récompenser un artiste et la galerie qui l’expose. Il est doté de quinze mille euros permettant à la Städtische Galerie Karlsruhe d’acquérir certaines des œuvres exposées, qui vont ensuite enrichir la collection art KARLSRUHE de ce musée. Les derniers lauréats en date furent Annette Kelm et la galerie König de Berlin. Ce troisième prix sera décerné le samedi 9 juillet 2022 à 11 heures, toujours dans le cadre de l’ARTIMA Art Forum organisé dans le Hall 3.

Portrait Petra Holtmeyer
Petra Holtmeyer
Contact presse France
T: 03 88 23 51 55